Vous êtes ici : Accueil > 2- Documentation de Circonscription > 22- Notes de service > Archives > Notes de service 2011-2012 > Note de service n°1 - 2011-2012
Publié : 18 septembre 2011

Note de service n°1 - 2011-2012

 
C’est avec grand plaisir que je poursuis mon travail d’Inspectrice dans la circonscription de Mantes la Ville. Lors de ma rencontre avec Mme Neplaz, j’ai pu mesurer votre investissement dans les projets pédagogiques de la circonscription, largement portés par vous tous et chaque collègue de l’équipe de circonscription.
Ils trouvent leur implication au cœur même de votre école, dans chaque classe, auprès de chacun de vos élèves.
 
Cette note a pour objet de définir les objectifs de la rentrée 2011 tant sur le plan administratif que pédagogique.
 
Je souhaite que chacun dispose des notes de service ainsi que de tous les formulaires et projets qui permettent les liaisons et les suivis pédagogiques.
 
 
A tous, bonne année scolaire.
 
 
 
L’Inspectrice de l’Education nationale,
 
 
 Sylvie PERCHERON
 
 

ADMINISTRATIF

 
1. EQUIPE DE CIRCONSCRIPTION.
 

- IEN : Sylvie PERCHERON


- Secrétariat de l’inspection :
Laurence GAUVAIN
Horaires du secrétariat
lundi mardi jeudi vendredi : 8H 12H15 - 13H15 17H15
mercredi : 8H45 12H00


- Conseillers pédagogiques :
Béatrice GRESSIER, CPC généraliste
CPC EPS
Magali BOUTRAIS, CP Arts Visuels
Lionel ROUSSEU-SALET, CP Education Musicale.
 
Maître ressource :
Luc VANNIER pour le développement des techniques de l’informatique et de la communication (TICE) et pour l’audio-visuel.
Viviane CLAUX : Coordonnatrice du RRS Mantes La Ville
Annick JAN : Coordonnatrice du RRS Limay
 
 
 

INFORMATIONS ADMINISTRATIVES

 

I / Documents à retourner en début d’année :



ü Fiche individuelle de renseignement des enseignants
ü Fiche état récapitulatif du personnel enseignant de votre école
ü Répartition du service des enseignants en cas de service partagé. Celle-ci sera arrêtée définitivement après visa de l’I.E.N.
Ces documents sont à retourner pour le 13 septembre.
üCalendrier prévisionnel des différents conseilsd’école, de maîtres, de cycles à établir et à transmettre, dès que vous serez informés des dates des animations pédagogiques.
 
II / Documents administratifs à utiliser tout au long de l’année :
 
Ø Les absences des personnels et leur remplacement.
Tous les personnels, quelle que soit la fonction occupée, doivent signaler sans délai leur absence, à l’école et au secrétariat de l’IEN, et en tout état de cause avant 8H15 afin d’organiser au mieux le remplacement de ces personnels. La gestion des enseignants titulaires remplaçants est de la responsabilité de l’Inspecteur. Pour la circonscription de Mantes La Ville, les priorités suivantes ont été retenues :
Petites écoles
Congés longs (une semaine et plus)
Ecoles élémentaires
Ecole de rattachement du titulaire remplaçant
Temps pleins
Les ZIL et les BDM retournent dans leur école de rattachement lorsque le remplacement est terminé.
Les enseignants ZIL doivent être à proximité du téléphone de l’école, afin de pouvoir être joints rapidement en cas de remplacement.
 
ü Congés ou autorisations d’absence, utiliser obligatoirement les documents du secrétariat.
Dans tous les cas, ils doivent être renseignés avec précision et accompagnés des justificatifs réglementaires.
Les demandes d’autorisation d’absence exceptionnelle doivent être motivées et justifiées. Elles pourront être accordées ou refusées en fonction des possibilités de remplacement ou du motif invoqué, avec ou sans traitement par Monsieur l’Inspecteur d’Académie.
Les demandes d’absence ou de congé prévisibles sont à faire le plus précocement possible car elles permettent d’optimiser les remplacements.
Les absences imprévues et exceptionnelles sont à régulariser et à transmettre, accompagnées d’un justificatif, le jour du retour de l’intéressé.
 
· Concernant les arrêts maladie, ils doivent être accompagnés d’une feuille précisant le nom et le prénom de l’enseignant et son école de rattachement.
 
ü Déclaration d’accident scolaire, utiliser exclusivement le formulaire réglementaire qui est à envoyer à l’I.E.N. en double exemplaire dans les 48 heures qui suivent l’accident.
 
ü Comptes-rendus des réunionsdes conseils d’école, de cycle et des maîtres sont à adresser à l’I.E.N., au fur et à mesure du déroulement de ces réunions.
L’IEN, ainsi que les conseillers pédagogiques, peuvent s’associer, sur votre demande, à tout ou partie de l’un de ces conseils, au titre de leurs compétences. Il vous appartient donc de les solliciter dans des délais raisonnables.
 

SECURITE DES ELEVES

 
ü Exercices de sécurité, ils doivent être organisés au moins une fois par trimestre, et le premier rapidement après la rentrée. La responsabilité de chacun est engagée, ces exercices sont à effectuer très sérieusement.
Vous ferez parvenir à l’inspection le compte-rendu précis des opérations selon le calendrier suivant :
1er trimestre : avant le 30 septembre 2011
2ème trimestre : avant le 31 janvier 2012
3ème trimestre : avant le 31 mai 2012
 
 
Ø Les horaires scolaires
Les horaires scolaires d’entrée et de sortie doivent être strictement respectés. Il en est de même pour le temps des récréations.
La surveillance des élèves à l’accueil et en récréation est souvent un moment d’incidents et d’accidents, je vous demande toute votre vigilance.
 
 
Ø Les tableaux de service et les plans de surveillance.
Ils doivent être connus de tous, affichés et effectifs. Chaque directeur d’école est chargé d’organiser et de faire respecter la surveillance. Faire le 15 si accident.
La récréation doit être pensée comme un temps de pause au milieu du temps d’apprentissage et non placée en fin de demi-journée en élémentaire comme en maternelle. La surveillance, adaptée à la conformité des lieux, est prévue selon un plan de cour où l’emplacement des maîtres est prévu.
 
Ø Fréquentation scolaire
Le BO hors série du 20 mai 1999, renforce le contrôle de l’obligation scolaire. Les registres d’appel doivent être tenus et renseignés à l’encre et visés mensuellement par le directeur qui est responsable du suivi des élèves. Utiliser l’imprimé du 21 décembre « Contrôle de l’assiduité scolaire », pour les absences répétées.
 

RELATION AVEC LES FAMILLES

 
Ø Les élections de parents d’élèves et conseil d’école
 Bulletin officiel n°26 du 30 juin 2011
Les élections se dérouleront le 14 ou le 15 octobre 2011. Je vous demande de respecter la procédure de ces élections.
J’attire votre attention sur les points suivants :

- Chaque parent est électeur et éligible

- Donner une information précise sur l’intérêt des élections de représentants de parents d’élèves,

- Favoriser la participation électorale des parents, et pallier les éventuelles répercussions de la suppression des cours du samedi matin, en incitant les parents à recourir au vote par correspondance.
 
Ø Le dialogue avec les familles et leur implication dans la scolarité de leur enfant sont primordiaux pour la réussite de vos élèves. Aussi le BO N° 31 du 31 août 2006, relatif aux parents d’élèves et aux associations de parents d’élèves met en avant des points forts, garantissant le droit des parents à l’information en instituant :

- Des rencontres parents-enseignants au moins deux fois par an ; dans les collèges et lycées, l’information sur l’orientation est organisée chaque année dans ce cadre.

- Des réunions chaque début d’année, pour les parents d’élèves nouvellement inscrits avec le directeur ou le chef d’établissement

- Une information régulière à destination des parents sur les résultats et le comportement scolaire de leurs enfants ;

- L’obligation de répondre aux demandes d’information et d’entrevues présentées par les parents ;

- Un examen des conditions d’organisation du dialogue parents-école, notamment à l’occasion de la première réunion du conseil d’école ou du conseil d’administration.
 
La communication des livrets d’évaluationdoit faire l’objet d’une attention particulière. Un moment d’explication et d’échange est nécessaire avec chaque famille quel que soit le niveau de cycle concerné.
Il serait souhaitable qu’un temps d’accueil des familles à l’école soit organisé non seulement en début d’année, mais aussi à mi-parcours, avant ou après les congés d’hiver quel que soit le niveau de cycle concerné
 

ORGANISATION DU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRE

 
Ø Personnel enseignants du premier degré
 Obligations de service BO N° 25 du 24 juin 2010
 
Rappel
Le temps de service hebdomadaire se décompose en 24 heures d’enseignement devant la classe, et 108 heures annuelles (trois heures hebdomadaires sur 36 semaines).
Les 108 heures annuelles s’organisent de la manière suivante :

- 6 heures de participation au conseil d’école (un conseil par trimestre) ;

- 18 heures de formation ou d’animations pédagogiques ;

- 24 heures consacrées aux travaux en équipe pédagogique (conseils de maîtres, conseils de cycle, concertations, équipes éducatives…) ;

- 60 heures consacrées à l’aide personnalisée auprès des élèves en difficulté d’apprentissage ou nécessitant un renforcement des acquis, à du travail de soutien par petits groupes en maternelle ou en élémentaire. Cette aide concerne les élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages. Les enseignants des écoles maternelles peuvent apporter leur concours à l’école élémentaire la plus proche.
 
Les 108 heures annuelles de service sont effectuées sous la responsabilité de l’Inspectrice de l’Education nationale de la circonscription, le Directeur d’école rendant compte de leur organisation.
 
Ø Service des maîtres
L’attribution des classes aux différents maîtres de l’équipe éducative résulte d’une décision du directeur d’école après consultation du conseil des maîtres.
Il convient d’attacher une attention particulière à l’attribution de cours préparatoire qui ne peut être pourvu que par un enseignant travaillant à temps plein et ayant déjà une expérience d’enseignement.
 
Services à mi-temps.
Les propositions sont toujours appréciées au regard de l’intérêt du service public au service des élèves qui nous sont confiés. Un aménagement en 2 journées consécutives est à rechercher. Le calendrier est établi en début d’année scolaire et envoyé à l’IEN.
Lorsqu’il existe 2 mi-temps dans une même école, ils seront associés sur une même classe, afin que la classe libérée soit attribuée à un seul maître.
 
Ø Inspections
Elles débuteront dès la mi-septembre. Les modalités sont précisées dans la note de service n°2.
 

PEDAGOGIE

 
La circulaire du 2 mai 2011 parue au BO N°18 du 5 mai 2011 indique les orientations nationales pour la rentrée scolaire dans les écoles, collèges et lycées. Je vous en rappelle les orientations prioritaires.
 
« Il s’agit donc de concilier l’École pour tous et la réussite de chacun, en s’assurant que chaque élève, quel que soit son parcours, dispose d’un corpus commun de connaissances et de valeurs à la fin de la scolarité obligatoire. Trois lignes de force sous-tendent cette ambition : la priorité absolue donnée à la maîtrise des savoirs fondamentaux, la personnalisation des parcours des élèves et la volonté d’accorder une plus grande liberté d’action aux établissements scolaires, dans le double dessein de promouvoir l’excellence et de lutter contre les inégalités. »
1 Améliorer les acquis et les résultats des élèves
1-1 Consolider les savoirs fondamentaux dans l’École du socle commun
La maîtrise du socle commun, objectif premier de la scolarité obligatoire
La maîtrise de la langue française et des mathématiques
La sensibilisation précoce à la première langue vivante
Le suivi en continu des progrès des élèves
La continuité école-collège - vers l’école du socle commun
L’accompagnement éducatif
1-2 Poursuivre la réforme du lycée
Consolider la mise en place de la classe de seconde
Mettre en œuvre la réforme en classe de première
Développer les stages de remise à niveau, les stages passerelles
Réussir la rénovation de la voie technologique
La classe terminale professionnelle
Poursuivre l’accompagnement des établissements scolaires dans la mise en œuvre de la réforme du lycée
L’enseignement des langues vivantes
L’ambition culturelle et la vie lycéenne
Renforcer la transmission des valeurs de la République
1-3 Renforcer les dispositifs au service de la réussite scolaire : Éclair, ERS et internats d’excellence
Éclair et l’éducation prioritaire
Les établissements de réinsertion scolaire (ERS)
Les internats d’excellence
1-4 La scolarisation des élèves en situation de handicap et la personnalisation des parcours de formation
1-5 Mobiliser tous les acteurs de l’orientation
Réforme du lycée et orientation
Nouveaux outils de pilotage et de gestion
Mise en œuvre des dispositifs d’initiation aux métiers en alternance (Dima) 
2 Accompagner les professeurs
2-1 Améliorer l’accueil et la formation des nouveaux enseignants Pour une entrée réussie dans le métier
Des parcours alternés en master pour les étudiants
2-2 Rénover la politique de formation continue
2-3 Développer les ressources et accélérer la diffusion des usages numériques

3 L’établissement scolaire, pivot du système éducatif
3-1 Innover, expérimenter et évaluer
3-2 De l’autonomie à l’évaluation : responsabilité et contractualisation
Développer l’autonomie
Mobiliser les partenaires
Contractualiser et évaluer
Assouplir la carte scolaire
3-3 Encourager l’organisation des lycées en réseaux
3-4 Garantir un cadre de travail plus serein
3-5 Lutter contre l’absentéisme et prévenir le décrochage scolaireLutter contre l’absentéisme
Prévenir le décrochage scolaire et apporter des solutions aux décrocheurs
Un contexte européen favorable aux initiatives française
3-6 Développer l’éducation artistique et culturelle
3-7 Santé et sport scolaire
 Promouvoir l’éducation à la santé
Développer la pratique sportive
3-8 Dialoguer avec les parents
 
 
 
 
 
 
I / Programmes
 
Programmes, BO N° 3 du 17 juin 2008
Recentrés sur les objectifs fondamentaux, ils font nettement apparaître les contenus à enseigner et fixent ce qui est attendu des élèves à la fin de chaque cycle.
Les sept grandes compétences qui constituent le socle commun y apparaissent explicitement, les progressions annuelles, en français et en mathématiques, permettent de connaître les objectifs à atteindre par niveau.
 
Je renouvelle votre attention sur l’enseignement de l’histoire des arts paru au BO N° 32 du 28 août 2008.
 
L’enseignement de l’histoire des arts porte sur l’ensemble du champ artistique et culturel. Il a pour objectif l’acquisition de repères historiques et méthodologiques indispensables à la compréhension des œuvres, et prend appui sur le contact direct avec celles-ci.
 
II / Evaluations nationales
 
Ce dispositif d’évaluation est poursuivi, Il permet de dresser un bilan des acquis des élèves en GS, en CE1, et en CM2. Ces évaluations sont construites en référence aux connaissances et compétences fixées par les programmes. Le résultat de ces évaluations doit être communiqué aux familles. Des outils d’aide au diagnostic sont disponibles sur le site http://banqoutils.education.gouv.fr.
 
 
III / Prise en charge des élèves à besoins éducatifs particuliers
 
Ø Aide aux élèves en difficulté scolaire
 
Cette aide est destinée aux élèves qui éprouvent des difficultés dans l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences.
 
Ø Le programme personnalisé de réussite éducative constitue tout autant une modalité de prévention de la grande difficulté scolaire visant à éviter le redoublement qu’un accompagnement de celui-ci dès lors qu’il n’aura pu être évité. Les enseignants doivent élaborer un PPRE pour les élèves qui sont maintenus et ceux qui ont obtenu - 33% de bonnes réponses aux évaluations CE1 et CM2.
 
Ø L‘aide personnalisée permet également de disposer de deux heures d’enseignement par semaine pour aider les élèves qui en ont le plus besoin. L’aide est effectuée en petits groupes selon les besoins.
 
Ø Des stages de remise à niveau peuvent être proposés aux élèves de cours moyen qui éprouvent des difficultés en français ou en mathématiques.
 
Ø La scolarisation des élèves handicapés
 
Référence : « loi du 25 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».
Il s’agit de garantir le droit à la scolarité pour tous les élèves handicapés et d’assurer la continuité de leur parcours de formation.
Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) qui organise la scolarité de l’enfant est une obligation pour tous les élèves handicapés. Les familles sont associées sans réserve aux différentes phases d’élaboration de ce projet qui organise la scolarité de l’élève et assure la cohérence et la qualité des accompagnements et des aides.
Associer obligatoirement le projet pédagogique personnalisé au PPS.
L’enseignant référent est le correspondant privilégié des différents acteurs.
Les directeurs d’école jouent également un rôle central dans la mise en œuvre de ces PPS.
 
IV / Langues vivantes
 
Plan de rénovation de l’enseignement des langues, BO N° 8 du 23 juin 2006.
L’enseignement des langues vivantes à l’école primaire a pour objectif de faire acquérir le niveau A1 du cadre européen de référence qui correspond à la première découverte de la langue. Généralisé du CE2 au CM2, cet enseignement doit continuer à s’étendre au CE1 et commencer, lorsque c’est possible, dès le CP. La mise en œuvre de cet enseignement implique une continuité avec le collège.
Tous les enseignants habilités doivent enseigner.
Les directeurs et directrices d’école étudieront, avec leur équipe pédagogique, la meilleure organisation qui permettra la mise en place de cet enseignement dans les classes concernées.
Les enseignants habilités enseigneront en priorité dans leur classe de cycle 3, et sous forme d’échange de service dans une autre classe du même cycle. Les enseignants de cycle 2, habilités en anglais, doivent participer aux échanges de service pour aider à couvrir l’enseignement dans tout le cycle 3.
Pour garantir la continuité des apprentissages avec le collège, les compétences acquises par chaque élève devront être précisées dans le livret scolaire.
Les documents et supports nécessaires à l’enseignement des langues vivantes doivent faire l’objet d’un choix permettant des pratiques pédagogiques visant à privilégier « les compétences de compréhension et d’expression, notamment à l’oral ». Ceux-ci doivent être prévus dans le cadre des crédits pédagogiques (cahiers, carnets, ouvrages, cédérom, photocopies...).
 
IV / L’accompagnement éducatif pour les écoles situées en éducation prioritaire :
 
L’accompagnement éducatif repose sur trois domaines éducatifs :

- l’aide aux devoirs et aux leçons,

- la pratique artistique et culturelle,

- la pratique sportive.
D’une durée indicative de 2h, il est organisé quatre jours par semaine tout au long de l’année, en fin de journée après la classe.
 

 
 

 

 Pour consultation

 

· Mise en œuvre du livret personnel de compétences

BO N° 27 du 8 juillet 2010

· Organisation des élections professionnelles(du 13 au 20 octobre 2011) au CTM, aux CTA, CTAC, aux comités techniques spéciaux et de proximité, à la CAPM, aux CAPN, aux CAP académiques et départementales, aux CAP locales et aux CCP du MEN et du MESR Bulletin officiel spécial n°5 du 25 août 2011



Circulaire n° 2011-107 du 18-7-2011

·  Natation Bulletin officiel n°28 du 14 juillet 2011



Enseignement dans les premier et second degrés
circulaire n° 2011-090 du 7-7-2011

·  Aide aux élèves et aux familles
Fournitures scolaires Bulletin officiel n°24 du 16 juin 2011



circulaire n° 2011-086 du 30-5-2011

· Elections au conseil d’école


B0 N°26 du 24 juin 2011
 
Je vous souhaite une excellente année scolaire, vous avez toute ma confiance pour le travail engagé. J’adresse tout mon soutien aux jeunes enseignants qui débutent dans la circonscription.
 Inspectrice de l’Education nationale
 
 Sylvie PERCHERON,